Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un FFC : combattant de l'Ombre à Auschwitz

par Provence 1944 27 Janvier 2015, 15:37 Biographie

Jean Baptiste Perelli

est né le 29 mai 1922 à Morez.

Il habite à Gex où il est boulanger lorsqu’il s’engage volontairement dans le 43e régiment d’infanterie coloniale à Toulon, le 27 octobre 1942 pour échapper au S.T.O. Congédié le 7 mars 1943, il retourne à Gex.

Il s’évade de la zone interdite et rejoins l’Afrique du Nord où il entre dans les Forces Françaises Combattantes, réseau Action le 1er septembre 1943. Il est sous-lieutenant et agent P21, chargé de mission de 3e classe.

Il est parachuté en France et est arrêté le 7 février 1944 à Dax par la Gestapo, peut être suite à la chute du réseau Prosper.

Interné à Compiègne-Royalieu, il est déporté le 27 avril 1944. Il arrive à Auschwitz II le 30 Avril 1944. Il est tatoué à Auschwitz-birkenau sous le matricule 186 196. C’est le 1261ème du convoi à être immatriculé.

Le vendredi 12 mai il est transféré à Buchenwald où il arrive le dimanche 14 mai 1944. Il est immatriculé sous le n° 53 644.

Le mercredi 24 mai il est dirigé sur Flossenbürg ou il arrive le jeudi 25 mai, comme prisonnier politique. Il est immatriculé sous le n° 10 060. Il est affecté au kommando de Flöha le 2 juin 1944 où il travaille pour la firme Fortuna constructeur d’avions. Lors de la libération, il connaît les tristements célèbres marches de la mort avant sa libération.

Il est libéré par la 3e armée US. A son arrivée à Paris, il perçoit un costume, une chemise, un caleçon, des chaussettes, des chaussures et un pull. De retour à Bourg le 18 juin 1945, il pèse moins de 35 kilos lorsque son frère, ancien du 24e BCA, Gaston, mon grand-père, le récupère. Il ne sait plus ni manger ni marcher.

Pensionné comme invalide de guerre à 100%, il reçoit la Légion d’honneur en 1960.

Une association garde la Mémoire de ce convoi http://www.27avril44.org/

1 « Membres engagés volontaires inconditionnellement pour la durée de la guerre plus trois mois, consacrant la totalité de leur temps au service, soumis à une discipline militaire, pouvant recevoir un grade d'assimilation ». http://leg.hon.rhone.free.fr/doc/section_rens_eva.pdf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page